Maitre d'œuvre et maitre d'ouvrage : Comprendre les différences et leurs rôles

Par kalitics Le 20 mars 2023

Maitre d'œuvre et maitre d'ouvrage : Comprendre les différences et leurs rôles

Les chantiers, comme la construction d'un bâtiment, sont des processus complexes qui nécessitent la coordination de nombreuses parties prenantes. Le maître d'ouvrage et le maître d'œuvre sont deux acteurs clés qui ont des responsabilités distinctes mais complémentaires. Dans cet article, nous allons explorer la différence entre ces deux rôles et leur importance dans le processus de construction.

Qu’est-ce qu’un maitre d’ouvrage ? 

Le maître d'ouvrage est le bénéficiaire des travaux Il peut s'agir d'un particulier, d'une entreprise, d'un gouvernement ou de toute autre organisation. L’abréviation communément employé pour désigner le maitre est « MOA ». Il est responsable du financement du projet et de la prise de décisions clés tout au long du processus de construction. Cela inclut la sélection du site, l'embauche d'un architecte et/ou d'un maître d'œuvre, la négociation des contrats avec les entrepreneurs et la supervision des travaux. 

Qu’est-ce qu’un maitre d’œuvre ? 

Le maître d'œuvre est l'entreprise ou l'architecte chargé de concevoir et de superviser les travaux. L’abréviation communément employé pour désigner le maitre est « MOE ». Le maître d'œuvre est responsable de la coordination des différents corps de métiers impliqués dans la construction, de la gestion des contrats avec les entrepreneurs et de la surveillance de la qualité de la construction. Il est également chargé de s'assurer que le bâtiment répond aux normes de sécurité et de qualité requises.


Quels sont les rôles respectifs du maitre d’œuvre et du maitre d’ouvrage ? 

Le maitre d’ouvrage : 

•    Définir les objectifs du projet, les besoins et les contraintes budgétaires.
•    Déterminer le calendrier et les délais du projet.
•    Sélectionner et engager les professionnels nécessaires à la réalisation du projet (architectes, ingénieurs, entrepreneurs, etc.).
•    Élaborer le cahier des charges du projet et les spécifications techniques.
•    Établir le budget global du projet et contrôler les dépenses.
•    Assurer la gestion administrative et financière du projet.
•    Établir les contrats avec les différents intervenants du projet.
•    Assurer la coordination et la communication entre les différents intervenants du projet.
•    S'assurer que le projet respecte les normes et les réglementations en vigueur.
•    Valider les plans et les spécifications techniques proposés par le maître d'œuvre.
•    Contrôler la qualité des travaux et les performances du projet.
•    Réceptionner le projet et assurer sa livraison.


Le maitre d’œuvre : 

•    Concevoir le projet en fonction des exigences et des objectifs du maître d'ouvrage.
•    Préparer les plans, les dessins, les spécifications techniques et les devis descriptifs.
•    Sélectionner les fournisseurs et les sous-traitants nécessaires à la réalisation du projet.
•    Superviser la réalisation des travaux et s'assurer que le chantier est organisé et sécurisé.
•    Gérer les coûts et les délais du projet.
•    Contrôler la qualité des matériaux et des travaux réalisés.
•    Faire des rapports de suivi d’avancement du projet au maître d'ouvrage.
•    Assurer la coordination entre les différents intervenants du projet (ingénieurs, architectes, entrepreneurs, etc.).
•    S'assurer que le projet respecte les normes et les réglementations en vigueur.
•    Livrer le projet dans les délais impartis et s'assurer que les travaux sont terminés conformément aux plans et aux spécifications techniques.

Maitre d’œuvre et maitre d’ouvrage : quelles sont les différences ?

1.    Le choix final appartient au maitre d’ouvrage car c’est lui le client. 

2.    Les compétences techniques : le maitre d’œuvre apporte ses compétences au maitre d’ouvrage. 

3.    L’acceptation de travaux : Lors de la réception des travaux, le maître d'œuvre accompagne généralement le maître d'ouvrage. Toutefois, c'est ce dernier qui est responsable de relever les réserves éventuelles et de signer le procès-verbal de réception des travaux. Le maître d'œuvre peut apporter son expertise pour aider le maître d'ouvrage à constater la conformité des travaux avec les exigences du cahier des charges.

4.    L’obligation de moyen et de résultat : Le maître d'œuvre est tenu de respecter une obligation de moyen et de résultat envers le maître d'ouvrage. Si le maître d'ouvrage estime que le maître d'œuvre n'a pas respecté ses obligations et que la construction ne correspond pas à ses souhaits, il peut engager la responsabilité du maître d'œuvre. Récemment, la jurisprudence a également exigé que le maître d'œuvre respecte une obligation de résultat, en plus de son obligation de moyen.

5.    Les assurances : 

-    Le maître d’œuvre est un professionnel qui doit souscrire un contrat d’assurance décennale avant le début du chantier, afin de couvrir les éventuels dommages impactant l’ouvrage et qui peuvent le rendre impropre à son usage. Il peut également souscrire un contrat d’assurance responsabilité civile générale pour couvrir les dommages causés aux tiers pendant la construction.

-    Le maître d’ouvrage, quant à lui, doit souscrire un contrat d’assurance dommages ouvrage avant le début du chantier afin de couvrir les éventuels dommages liés à la garantie décennale du maître d’œuvre dans un délai très court.


La différence entre le maître d'ouvrage et le maître d'œuvre est donc principalement liée à leurs responsabilités. Le maître d'ouvrage est responsable de la décision finale sur le projet, de son financement et de sa supervision globale, tandis que le maître d'œuvre est responsable de la conception et de la réalisation du projet conformément aux exigences du maître d'ouvrage.
Il est également important de souligner que la relation entre le maître d'ouvrage et le maître d'œuvre doit être basée sur une collaboration étroite et transparente. Les deux parties doivent travailler ensemble pour s'assurer que le projet est mené à bien dans les délais et les budgets impartis, tout en respectant les normes de qualité et de sécurité.

Qui peut être maitre d’ouvrage ? 

Toute personne physique ou morale peut être maître d'ouvrage. Il peut s'agir d'un particulier, d'une entreprise, d'une collectivité locale, d'une association, d'un promoteur immobilier ou de toute autre entité qui souhaite faire construire ou rénover un bâtiment.
Cependant, il est important de souligner que le rôle du maître d'ouvrage est complexe et nécessite une certaine expertise en matière de gestion de projets de construction ou de rénovation. Ainsi, pour mener à bien un projet de construction ou de rénovation, il est recommandé de faire appel à des professionnels tels que des architectes, des ingénieurs, des bureaux d'études, des entreprises de construction ou des maîtres d'œuvre qualifiés. Ces professionnels peuvent aider le maître d'ouvrage à élaborer le cahier des charges, à suivre l'avancement des travaux, à contrôler la qualité des prestations et à respecter les délais et les coûts prévus.

Quel sont les honoraires d’un maitre d’œuvre ? 

Pour la construction ou la rénovation de votre habitat, il est possible de conclure un contrat avec un maître d'œuvre. Ce contrat définit les tâches du maître d'œuvre, ses honoraires, ses garanties, ainsi que les devis des artisans engagés, ainsi que les modalités d'exécution et de paiement des travaux. Contrairement à un contrat de construction réglementé, le contrat de maîtrise d'œuvre n'est pas définitif et n'est pas soumis à une réglementation particulière. En général, le coût de la prestation d'un maître d'œuvre correspond à un pourcentage du montant total des travaux et varie en fonction des missions effectuées.

– Si la prestation se limite à la conception et la réalisation de plans puis l’accompagnement jusqu’au dépôt du permis de construire, les honoraires représenteront environ 3% HT du montant global des travaux.


– Si la mission du maître d’œuvre s’étend de la conception des plans à la réception des travaux, en passant par leur coordination, les honoraires pourront s’élever de 6 à 12 % HT du montant total des travaux, selon les constructions.

Qui peut devenir maitre d’œuvre ? 

En principe, toute personne physique ou morale peut devenir maître d'œuvre. Cependant, pour exercer cette activité, il est généralement nécessaire d'avoir les compétences techniques et professionnelles nécessaires pour mener à bien les missions de maîtrise d'œuvre. Les maîtres d'œuvre peuvent être des professionnels tels que des architectes, des ingénieurs, des bureaux d'études, des entreprises de construction, ou des artisans qualifiés dans le domaine de la construction ou de la rénovation. En fonction du pays et de la réglementation locale, certaines qualifications ou certifications peuvent être requises pour exercer l'activité de maître d'œuvre. Il est donc important de vérifier les conditions légales et réglementaires en vigueur dans votre pays pour exercer cette profession.


En résumé, le maître d'ouvrage et le maître d'œuvre jouent des rôles essentiels dans le processus de construction. Le maître d'ouvrage est responsable de la supervision globale du projet, de sa décision finale et de son financement, tandis que le maître d'œuvre est responsable de la conception et de la réalisation du projet conformément aux exigences du maître d'ouvrage. La collaboration étroite entre ces deux parties est essentielle pour assurer la réussite du projet dans les délais et les budgets impartis, tout en respectant les normes de qualité et de sécurité.
 

Simplifiez votre gestion d'entreprise du bâtiment avec Kalitics

Découvrez les fonctionnalités du logiciel

Plus d'articles sur le Bâtiment

Tout savoir sur les logiciels de gestion 2023

Tout savoir sur les logiciels de gestion 2023

Le 31 mai 2023 - Les logiciels de gestion sont devenus indispensables dans de nombreuses entreprises, quel que soit leur secteur d'activité.

Quelle est le rôle du responsable QHSE ?

Quelle est le rôle du responsable QHSE ?

Le 23 mai 2023 - Le Responsable QHSE (Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement) est un poste clé dans toute entreprise qui se soucie de la santé et de la sécurité de ses travailleurs, ainsi que de l'environnement dans lequel elle opère.

La DOC : un document clé pour lancer votre chantier en toute légalité

La DOC : un document clé pour lancer votre chantier en toute légalité

Le 5 mai 2023 - La DOC (Déclaration d'Ouverture de Chantier) est une obligation légale qui permet de lancer un chantier en toute légalité et en respectant les règlementations en vigueur.

Assurance dommages-ouvrage : définition, fonctionnement et avantages

Assurance dommages-ouvrage : définition, fonctionnement et avantages

Le 24 avril 2023 - L'Assurance dommages-ouvrage est obligatoire, elle offre une protection à la fois pour les propriétaires et les professionnels du bâtiment.

Immatriculation d’une entreprise : les documents à transmettre

Immatriculation d’une entreprise : les documents à transmettre

Le 19 avril 2023 - L'immatriculation d'une entreprise de BTP peut nécessiter plusieurs documents en fonction du statut juridique et de l'activité de l'entreprise.

CCAG et CCAP pour les marchés publics : quelles différences et comment les utiliser

CCAG et CCAP pour les marchés publics : quelles différences et comment les utiliser

Le 12 avril 2023 - Quelles différences y a-t-il entre le CCAP et le CCAG Travaux ? Comment les utiliser ?